Qui suis-je ?

Avec pour seule complice la valise de ma grand mère, j’ai débarqué à Paris pour l’audition de l’école Marceau. C’était là la vocation de ma vie, être mime ! Mais pendant l’improvisation, un flot de mots n’a pu s’empêcher de sortir de ma bouche. Je me suis arrêtée net. J’ai regardé le jury et je suis sortie.

Et c’est là que tout a commencé.

Ma valise a voulu rester dans cette ville, soit !

J’ai enchaîné les cours de théâtre pour dompter voix et corps. J’ai chanté dans le théâtre de mes rêves, les Bouffes du Nord. Sous la direction de Sotigui Kouyaté, j’ai découvert le fabuleux monde du conte.

Je suis devenue interprète en langue des signes et conteuse avec L’Ane Papillon. Et il y a eu aussi le second théâtre de mes rêves, IVT (International Visual Theatre) dans lequel j’ai joué en français et en langue des signes...

Il m’a fallu du temps pour comprendre que les deux langues maternelles qui m’ont nourrie, la langue des signes et le français, voulaient naviguer ensemble. Elles qui, depuis l’enfance se bousculent se frottent, se choquent, aussi vivaces l’une que l’autre en moi. Là se profile un clown conteur qui se joue bien de tout ça, entraine joyeusement la langue du corps et la voix dans des histoires folles qui laissent à chacune une belle part, et leur fait retrouver leur complicité d’enfance !